Face___chinopsis____Adeline_Cassier

Face_1___chinopsis_Adeline_Cassier

Face_4___chinopsis___Adeline_Cassier

Avec le nombre exponentiel de chantiers à Pékin, il est devenu habituel de longer des murs de briques ou des palissades publicitaires cachant les gravats des quartiers démolis et des travaux de reconstruction. Cependant, à l'instar du mur illustré sur ces photos, le souci d'apparaître impeccable et la frénésie à l'approche des JO ont abouti à la construction de cache-misère même autour de quartiers dont la date de destruction n'a pas encore été fixée.

Derrière le mur, les petits commerçants en subissent directement les conséquences depuis septembre 2007, date de son achèvement : chute de 60% du chiffre d'affaires, pas de nouveaux clients car les magasins sont invisibles de la rue, et interdiction formelle d'y faire de la publicité. Les plaintes, y compris celles de grandes enseignes lésées par sa construction, sont restées sans suite.